Il a rien compris Griveaux.
C’est au moment où le gouvernement veut interdire la castration des porcs qu’il exhibe sa bistouquette.

Tout le monde ne se sert pas de sa perche de la même façon.
En sport, Duplantis est au plus haut.
En politique, Griveaux est au plus bas.

Dans son projet pour Paris, Griveaux annonçait qu’il allait prendre les choses en main.
Je ne pensais qu’il irait aussi loin.

« Les portes du pénitencier » pour Balkany.
« Les portes du Pénis entier » pour Griveaux.
BFM TV se régale.

On se disait que les hommes politiques ne branlaient rien.
L’affaire Benjamin Griveaux nous prouve le contraire.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :